Sélectionner une page

Nous en avons tous été témoins, les commerciaux sont des experts de la motivation individuelle. Le service marketing à du génie pour ce qui est d’attirer l’attention et susciter l’intérêt. Mais nous, humbles QHSE, que cherchons nous quand nous voulons convaincre ?

Notre but (et nous le retrouvons dans plusieurs normes, c’est donc que ce n’est pas forcement une vue de l’esprit), est bien de faire adhérer l’ensemble de nos collaborateurs à un fonctionnement commun (ou au moins cohérent) pour faciliter le travail de tout le monde, dépenser le moins d’énergie possible et atteindre nos objectifs pour le plus grand bonheur des clients, de la hiérarchie, et … de tout le monde (les fameuses parties prenantes).

Est-ce que vous y arrivez ? Soyez honnêtes ?!

Trouver les éléments de motivation

Je travaille dans une petite boite donc c’est probablement un peu plus facile mais je me suis quand même penché sur la question de la motivation générale. Je me suis demandé ce qui motive les gens non pas individuellement mais plutôt en groupe. J’ai trouvé mon modèle d’étude : l’événement sportif. Je m’explique.

Ça, y est ! Les JO ont commencé !!! Désolé pour ceux qui ne supportent pas le sport, vous allez avoir du mal à passer au travers ! Enfin, on va pouvoir voir aux heures de grande écoute de l’aviron, de l’escrime, du tir à l’arc, du kayak, du judo, du plongeon synchronisé, du dressage de canasson, du rugby à 7 (nouveauté de l’année), etc etc etc. Mais… avez-vous déjà vu du hockey sur gazon ??? Pourquoi ne voit-on pas de hockey sur gazon ? Est-ce que c’est plus débile de voir une dizaine de gugus(ses) penchés en avant et courir derrière une mini balle, que de voir un bonhomme trottiner sur 100m en moins de 10 secondes (ce que je n’arrive même pas à faire avec ma voiture). Ou encore un autre faire un aller-retour dans l’eau plus vite que je ne le ferais hors de l’eau ?

D’où ma question : qu’est-ce qui nous amène à regarder toujours la même chose ? Facile, c’est parce qu’on nous montre toujours la même chose ! Et donc je me demande pourquoi on nous le montre ? Facile encore, parce qu’on le demande ! Et c’est là que c’est beau car on ne demande que 2 choses : des Français et des stars !

Le reste, on s’en tape ! C’est quand même intéressant de voir que, plus que la performance, plus que le jeu (si si, le sport est aussi un jeu), plus que juste la satisfaction d’avoir participé (coucou M. Coubertin), ce qui va nous intéresser c’est de savoir si c’est un français. Qu’est-ce qui justifie ça ? La prestation d’une(un) athlète, nageuse(r), tireuse(r), équipe de Hand, serait-elle meilleure quand ce sont des françaises(çais) ? Résultats : 70% de ce qu’on nous montre à la télévision, ce sont des français ! Nous sommes, que nous le voulions ou non, soumis au dictât des « étiquettes » (je ne dis pas que c’est toujours une mauvaise chose) !

Phénomène secondaire : le Star System ! 25% de ce qui reste, ce sont les méga stars : les sœurs Williams, Bolt, Phelbs, Nadal, ou Carl Lewis. Ça veut dire quoi ? Que l’on est accro à celui qui va faire de façon récurrente la meilleure prestation ? Ça ne parait pas si aberrant que ça ! Ceci dit, c’est aussi la meilleure façon de voir quelque chose que l’on a déjà vu. Ou alors c’est qu’on veut partager leurs sensations, à l’instar de la frénésie des tribunes de foot. De façon générale, pour le média, gérer le star système c’est l’assurance d’appeler les souvenirs de l’auditeur et donc de l’intéresser. En somme, est-ce que ce ne serait pas juste une question de probabilité ? (et, bonne remarque d’un collègue, c’est aussi eux que nous allons le plus souvent retrouver en finale !)

Patriotisme et leadership finalement ! (attention au excès quand même, il y a des modèles (+/-politiques) qui ont montré les limites de ce système.

Faire avancer tout le monde en même temps

Et c’est maintenant le salto arrière double vrille qui nous ramène à nos moutons ! Je croyais bêtement que plus nous étions efficaces, humbles QHSE, et plus le système de management était mature (ça, ce n’est pas gagné, n’est-ce pas ?), plus l’ensemble du personnel de la société adhèrait aux principes de la qualité. En discutant dans la société et en écoutant ce qu’on me dit par ci par là, je me me rends compte que c’est vrai et faux en même temps. Il faut garder le système évolutif pour gagner en maturité mais pour ça il faut jouer avec les motivations et tirer sur les bonnes ficelles. On pourrait parler de SONCAS (petit lien pour le rappel) ou d’autres méthodes même si instinctivement on sait tous que la menace de torture et les billets de 50€ sont de bonnes motivations mais ce sont des méthodes de motivation individuelles (très utiles néanmoins quand vous avez des problèmes avec une seule personne).

Cependant, il y a peut-être d’autres ficelles qui permettent non pas de faire avancer une ou 2 personnes à la fois mais tout le monde en même temps. Lesquelles ? Patriotisme et leadership ??? Corporatisme ? MaSuperEntrepriseatisme ? Le Star system ? (vous ne me croyez pas ? Essayez de trouvez un(e) employé(e) de Apple qui ne voudrait pas être la fille ou le fils spirituel(le) de Steve Jobs !)  

PS : pour les 5% restants, on aura peut-être la chance d’avoir un peu de hockey sur gazon !

S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Rejoignez la newsletter pour recevoir les derniers articles ! Pas de spam ! :-)

Merci pour votre inscription !