Sélectionner une page

Confiance et management sont ils antinomique ?

​Maître Confiance, sur un arbre perché,
Tenait en son bec ​un  ​​contrat de travail.
Maître ​Management, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur ​de la Confiance​.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ​promesse
Se rapporte à votre ​sagesse,
Vous êtes le Phénix de​ notre boite. »
A ces mots la C​onfiance ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Management s’en saisit, et dit : « Mon bon ami,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de ceux qui l’écoutent :
Cette leçon vaut bien une bonne remontrance, sans doute. « 
L​a confiance, honteuse et confus​e​,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus. ​

En pratique

Petit test : que se passe-t-il si je « surfe » sur un site qui n’a rien à voir avec mon activité ? C’est un test dangereux ?

Cela reflète déjà en soi un désaccord (d’une partie ou de l’autre avec soit le contrat de travail, soit la politique managériale).

Si on me dit « fait gaffe, tu vas te faire prendre » ou pire «que je me fais prendre », qu’est-ce que cela révèle ?

Et si on ne me dit rien ? Cela signifie-t-il que les sous-entendus seront lourds de conséquences ou alors que les autres n’ont rien à faire de ce que je fais sur mon ordi (ce qui est selon moi la meilleure situation). Je fais mon travail, je m’implique et j’y mets toute ma bonne volonté. Si je veux durer, être créatif, pouvoir faire le vide pour mieux repartir avec de nouvelles idées, faut-il me laisser la liberté de m’évader ?  Comment les membres de mon environnement perçoivent cette évasion ?

La confiance est primordiale. La politique managériale et la politique qualité sont les reflets et les garantes de l’esprit de l’entreprise

S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Rejoignez la newsletter pour recevoir les derniers articles ! Pas de spam ! :-)

Merci pour votre inscription !